La deuxième vie des bâches

Entre les bâches posées fièrement par la Biot’Team pour l’ouverture du marché frais et ce petit sac de courses, il s’en est passé des choses ! Comme j’ai prévu de vous en faire gagner, c’est le moment de vous raconter leur histoire…

Tout a commencé par une discussion entre moi et deux super nanas, Odile et Carole, créatrices des sacs Dosch. Pourquoi elles ? Parce qu’on a la même vision du développement économique local et responsable, parce que oui, j’ai fait fabriquer des bâches pour l’ouverture de mon marché mais que j’ai envie de les voir continuer à vivre et pas finir comme rebus alors qu’elles sont encore utilisables. Parce que j’aime les gens qui ont des idées et qui travaillent bien.

Bâche dérouléeA partir de la matière disponible, les Doscheuses pourront réaliser 50 sacs, pas mal ! En plus, chacun sera unique : un bout de d’ « ouverture » par-ci, un morceau de « Ange » par-là,…

nettoyage bâche au VapodilUne fois les bâches récupérées, place au grand nettoyage ! C’est qu’elles ont un peu souffert, ces banderoles : vent, pluie,…rien ne leur a été épargné à l’ouverture du marché. Et pendant qu’Odile Vapodil ( !), Carole se rend chez le maroquinier pour le cahier des charges de la première série.

Pierre 1Les étiquettes sont conçues, imprimées et seront montées sur les premiers sacs. Puis, tout s’enchaine : validation des premiers exemplaires et lancement de la fabrication des 40 autres. Jusqu’à ce fameux jour où chacun de ces 50 sacs de courses trouvera son nouveau propriétaire pour commencer sa deuxième vie.

Envie d’avoir un p’tit bout du marché frais de Stéphane Biot ou un souvenir de son ouverture ? C’est super facile, il suffit de participer à notre Jeu-Concours directement au marché. On vous attend 🙂 !

You may also like...