Des huitres Jolly et jolies

Sur l’île de Noirmoutier, la famille Jolly produit des huîtres depuis plus de 20 ans avec toujours le même souci de bien faire et en contact direct avec l’environnement. De bonnes raisons de venir en déguster une douzaine au marché frais de Stéphane Biot.

Jolly Huîtres, voilà un nom qui sonne bien pour une entreprise qui produit ces beaux et bons coquillages depuis 1995. Aujourd’hui, c’est Julien, fils du fondateur Louis, qui est aux commandes. Julien baigne donc dans ce monde ostréicole depuis sa plus tendre enfance et il entend bien continuer à apporter ses connaissances, sa motivation et sa vision à l’entreprise pour que ses Jolly (et jolies) huîtres ornent encore longtemps les étals des poissonniers.

Un environnement idéal pour un super aliment

C’est dans la baie de Bourgneuf que sont produites les Jolly Huîtres. Comme l’endroit n’est ni trop ouvert sur l’océan, ni trop fermé, la mer le brasse en douceur permettant au phytoplancton, aliment essentiel des huîtres, de se développer de façon optimale. Ainsi bien nourries, nos huîtres sont plutôt charnues et offrent un goût très fin en bouche.

Sans compter que l’huître est bien connue pour être un super-aliment, pauvre en calorie et très nourrissante. En plus, elle recèle de vitamines, de minéraux et d’Oméga 3, essentiels pour le bon fonctionnement du système immunitaire. Certains lui prêtent même des vertus aphrodisiaques…on vous laisse juges 🙂 !

Un métier pas facile mais dans un petit paradis

Sinon, ce qui plait à nos ostréiculteurs, c’est travailler en extérieur, au contact de leur environnement naturel. Particulièrement à la saison estivale où ils ont plaisir à proposer vente au détail et dégustation sur place aux amateurs d’huitres du coin ou d’ailleurs.

Le partage, la transmission du savoir-faire, la recherche de l’excellence animent nos producteurs jour après jour. La reconnaissance de la qualité de leur produit les réjouit d’autant plus que c’est le résultat d’un travail de longue haleine. Saviez-vous qu’il faut environ 3 ans pour obtenir une huître de taille commercialisable ? Eh oui, il faut savoir la laisser se développer, l’entretenir pour la voir évoluer. Le métier est physique et plutôt difficile, mais qui permet aussi d’être tous les jours en contact avec la nature et la mer. Sans parler de vivre dans ce petit paradis qu’est l’île de Noirmoutier.

Au marché frais de Stéphane Biot, ok, vous n’aurez pas la vue sur le Port du Bonhomme. Mais près de la criée entre une assiette de Jolly Huitres et un verre de Muscadet conseillé par notre caviste, tout cela dans une ambiance conviviale, vous vous y croirez presque 🙂 !

 

 

 

 

 

 

Recette locale noirmoutrine (pour 2 pers)      

Les Jolly huîtres aux perles de pommes de terre de Noirmoutier

  • 1 douzaine d huîtres N°2
  • 2 pommes de terre (Sirtema de préférence)
  • 1 cuillère à soupe de tartare d’algues
  • 1 pincée de gros sel
  • Poivre blanc du moulin
  • Fleur de sel

Ouvrez les huîtres et filtrez leur première eau. Posez-les à plats dans une assiette et réservez.

Faites cuire les pommes de terre pendant 15 minutes dans une eau salée. Pelez- et à l’aide d’une petite cuillère creusez la chair pour récupérer de petites billes que vous façonnez et roulez dans la paume de la main, réservez.

Dans une casserole, versez l’eau filtrée des huîtres, ajoutez les algues et faites chauffer doucement. Dès que c’est chaud, éteignez et plongez les perles de pommes de terre pour les faire pocher pendant 1 minute, en les retournant pour qu’elles s’imprègnent des saveurs.

Récupérez-les délicatement à l’aide d’une écumoire, et posez-les sur les huîtres. Donnez un tour de moulin à poivre.

Émulsionnez au mixeur le jus des huîtres et avec une cuillère posez un peu d’écume sur le dessus de chaque huître. Parsemez de fleur de sel et régalez-vous !

 

Crédit Photos : Julien Jolly – Stéphane Biot

Photo de Une : Julien Jolly et sa compagne Julia Drouais

You may also like...