De l’eau, des fruits, du bio : c’est Ékwého !

ekweho_blog_1200x630

Un p’tit nouveau commence à se faire un nom dans le monde parfois trop sucré des boissons aux fruits. Porté par deux garçons avec des valeurs qu’on aime (et plutôt épicuriens), Ékwého arrive au marché frais de Stéphane Biot. Et c’est troop bon !

Ils sont amis, beaux-frères, tontons,…Comme si cela ne suffisait pas, Jérôme Rallet et Tristan Collet ont voulu se lancer en 2016 un nouveau challenge, professionnel celui-ci et s’appuyant sur leurs expériences respectives : créer une marque et un produit alimentaire différent. C’est ainsi qu’est née Ékwého, une boisson avec de l’eau pour bien s’hydrater, des fruits pour les vitamines et l’énergie et du Bio le côté sain.

Réunir certaines composantes pour proposer un truc différent

Premier objectif de nos entrepreneurs : respecter une certaine éthique en termes de santé et de responsabilité environnementale et sociétale. Souhaitant faire un produit sain, ils ont naturellement cherché des fournisseurs et un façonnier BIO. Puis, ils voulaient produire en France, où les conditions d’hygiène et de sécurité sont plus satisfaisantes, et en Alsace pour créer de l’activité locale.

photos bouteilles ekweho_webSecond objectif : proposer une boisson qui ne soit ni un jus de fruit, ni un soda, ni une eau aromatisée. « Difficile, mais pas impossible ». Pour bien mettre les fruits en avant sans supprimer complètement le sucre, ils utilisent un sucre naturel issu de fruit. Cela donne un produit avec une teneur en sucre deux à trois plus faible que les grands classiques du marché, ce qui a pas mal de bons côtés : on garde les saveurs intactes et c’est meilleur pour la santé ! En plus, comme les boissons sont assez fluides, c’est léger, équilibré, désaltérant et ça se boit toute la journée : le matin, au cours du repas ou pour une pause en terrasse. Aaahh, l’argument choc du moment 🙂 !

Faire sa place avec un produit alternatif

Tout ce travail est le fruit (on n’en sort pas ;-)) de l’imagination de Jérôme et Tristan, le reflet de leur personnalité. Et ils sont tellement heureux de pouvoir le partager avec ceux qui les entourent, ceux qui les supportent (sic) et tous ceux qui comprennent leur démarche et l’enthousiasme, la persévérance, et l’écoute qui font leurs valeurs. Leur journée type ? « Du stress, du défi, du relationnel, ne pas savoir de quoi demain sera fait, l’aventure quoi ! » Et beaucoup de polyvalence : « Compter sur nous deux et basta ! »

Pouvoir se frotter à des géants de l’agroalimentaire est un défi immense et excitant à la fois. Ils n’ont pas la prétention d’être un jour aussi grands, mais voudraient juste faire leur place en proposant autre chose. Entendre que Ékwého est différent de ce qui existe déjà, que c’est léger et alternatif et qu’ils sont « porteurs d’un nouveau vent frais » !

Un p’tit verre au marché frais ?

Bon, assez causé, si on goutait maintenant ? Parce qu’ici, au marché frais de Stéphane Biot, on a été vite convaincus par ces deux garçons qui aime faire de bons produits sains, faire plaisir aux gens et s’amuser. Parce que c’est ça la vie ! Alors, on vous sert une p’tite Framboise-mûre-menthe ou un Kiwi-pomme-citron vert ?

Photos : Ékwého

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *